Le début de la fin de Daech ?

L’organisation terroriste Daech serait-elle en train de perdre peu à peu les territoires qu’elle avait su conquérir ? Plusieurs signent peuvent attester du déclin de l’autoproclamé Etat islamique.
Entre intensifications des frappes occidentales et russes, coordination des troupes kurdes, reprise de territoires par l’armée arabe syrienne ; l’obscurantisme connaît de grandes difficultés. Il faut ajouter à cela l’engagement des troupes iraniennes des gardiens de la révolution, le soutien du Hezbollah et des combattants palestinien à la Syrie : Daech se retrouve donc attaqué de tous les côtés et ne semble plus en mesure de pouvoir riposter avec autant d’intensité sur tous les fronts.

Il ne faut pas non plus négliger les pertes de plus en plus élevées de terroristes, et notamment de dirigeants. Autre preuve du déclin de Daech, l’organisation terroriste a annoncé la réduction de moitié de la solde des terroristes. Ceci étant dû notamment à une baisse des ressources qu’ils engrangeaient auparavant, en particulier grâce au pétrole.

L’élément déclencheur de cette situation est, à n’en pas douter, l’intervention russe, à la demande du président syrien. Les frappes aériennes russes ont été beaucoup plus élevées en quelques semaines que celles de la coalition en plus d’un an. Elles ont non seulement frapper Daech, mais également tous les convois pétroliers de l’organisation terroriste, ainsi que les autres groupes terroristes tels que le Front-Al-Nosra qui partage l’idéologie et l’extrêmisme de Daech.

D’autant plus, qu’il semblerait que les occidentaux, en premier lieu desquels les Etats-Unis et la Grande-Bretagne aient réalisé que l’objectif principal n’était pas la chute de Bachar al Assad, mais la destruction des groupes terroristes. Quoi que l’on pense du régime syrien, la priorité n’est pas sa disparition, comme le souhaitait l’OTAN depuis longtemps, mais celle de Daech.

Pourtant cela ne fut pas simple à comprendre pour les pays impérialistes. Nous savons tous que depuis longtemps la Syrie constitue un obstacle à l’impérialisme américain, parce qu’allié de la Russie, de l’Iran, de la Chine et des pays sud-américains, parce que soutien inconditionnel du Hezbollah et de la résistance palestinienne et aussi parce que c’est un pays issu de la guerre froide, qui fut armé et soutenu en son temps par l’URSS, tout comme la Libye.
Mais encore une fois, il n’est pas ici question de soutenir où de critiquer le régime syrien, le débat n’est plus ici, tant les atrocités et les crimes de masses de Daech doivent être cesser à tout prix.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s