La stratégie impérialiste

C’est en écoutant certains extraits de discours et d’interviews de l’ancien président de la République bolivarienne du Venezuela- Hugo Chavez- notamment sur les crises syriennes et libyennes, que j’ai pu remarquer a quel point il avait été clairvoyant à ce sujet. En évoquant ces conflits, il parlait et expliquait de manière simultané  la politique hégémonique des Etats-Unis et  l’impérialisme en général.

Déjà Lénine en son temps, avait théorisé ce concept dans son ouvrage intitulé : « l’impérialisme, stade suprême du capitalisme ». Il décrivait par exemple comment, dès le début du 20ème siècle, les banques et les groupes financiers des puissances colonialistes et capitalistes de l’époque, se répartissaient les marchés, et donc les partis du monde, en fonction de leur intérêts économiques.
Un siècle plus tard, le modèle n’a pas changé, ce sont toujours les banques et les groupes capitalistes qui tentent de dominer le monde et qui sont prêt à tout pour conserver leurs profits. Le moteur de cet impérialisme étant bien sûr les Etats-Unis.

Il suffit d’observer avec attention certains événements mondiaux pour s’en convaincre aisément. Les multiples conflits dans des pays possédant des ressources naturelles en sont une parfaite illustration.
L’invasion de l’Irak en 2003, sous prétexte que le gouvernement de Saddam Hussein possédait des armes de destructions massives, qui étrangement n’ont jamais été trouvé. Le renversement du gouvernement et du leader libyen Kadhafi, qui fut sois-disant réalité pour la démocratie, mais qui en réalité a permis aux djihadistes de semer le chaos et surtout aux entreprises étrangères de bénéficier du pétrole libyen.

Tout comme les guerres de la France en Afrique, qui, si elle permettent en effet d’arrêter les terroristes, permettent également de mettre la main sur les ressources naturelles du continent africain.
Donc non seulement les puissances occidentales continuent de piller toutes les ressources à l’aide de leurs armées, mais plus généralement elles utilisent la force pour renverser tout gouvernement allant contre leurs intérêts économiques. Ce fut le cas de la Libye, mais nous pourrions parfaitement prendre le cas de l’Iran, de la Russie où de la Syrie.

Une fois encore la question n’est pas de savoir si nous soutenons tel ou tel pays mais bien de voir comment il est traité par les puissances occidentales. Ainsi, à maintes reprises les Etats-Unis ont tenté de déstabiliser le gouvernement iranien, prétextant les droits de l’hommes, afin de remettre la main sur les ressources iraniennes. Il faut tout de même rappeler qu’avant la Révolution de 1979 l’Iran était gouverné par un dictateur nommé Shah soutenu par les occidentaux qui ne se préoccupaient pas de la question des droits de l’hommes ni de la démocratie, du moment qu’ils pouvaient aisément disposer du pétrole iranien.

En fait, la démocratie est le prétexte premier a toute ingérence occidentale envers un autre pays qui ne sert pas ses intérêts. Le cas de la Syrie en est un parfait exemple, croyez-vous réellement que la Syrie soit moins démocratique que le Qatar où l’Arabie saoudite, des pays où les femmes n’ont même pas le droit de conduire ? Avez-vous étudié le niveau de vie du peuple libyen avant et après la chute de Kadhafi ?

D’autant que dans nos pays occidentaux, pouvons-nous affirmer que nous vivons en pleine démocratie ? Lorsqu’on observe, par exemple, les élections américaines, ce sont à chaque fois les deux grands partis qui sont élus, parce que les autres petits partis ne peuvent y accéder du fait d’un coût financier
trop important. Est-ce cela la démocratie pure et parfaite ?
En Europe aussi nous pouvons nous interroger, lorsque les instances dirigeantes signent dans le secret des accords commerciaux de libre échanges (TTIP) avec les Etats-Unis, ni les peuples, ni même les députés européens, élus par les peuples, ne sont mis au courant.

L’impérialisme est donc prêt a user de toutes les forces de cynisme et d’hypocrisie uniquement pour maintenir sa domination, y compris si cela doit conduire à l’extermination de milliers de personnes, tuées par les bombes censées leur apporter paix, justice, démocratie et liberté. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s