Les propos scandaleux de François Hollande

(un tract des années 70 du PCF)

En déclarant que le programme du Front national est similaire aux tracts du Parti communiste des années 70, François Hollande ne nous a pas seulement insulté nous les communistes, il a également insulté sa propre famille politique, oubliant sans doute que c’est grâce au Parti communiste que la gauche avait gagné les élections en 1981 avec le programme commun.
En nous insultant de la sorte il oublie que c’est grâce au Parti communiste et au Front de gauche qu’il a pu être élu président au second tour de l’élection présidentielle en 2012.

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, a raison de demandé des excuses publiques au Président de la République. En réalité c’est la seule réponse que François Hollande ait trouvé au mécontentement populaire en France. Cela lui permet ainsi d’ignorer et de dénigré le Parti communiste et les forces de gauches qui, contrairement à lui, n’ont pas renoncer au combat contre la finance.

Certes le Parti communiste a évolué au cours du temps, mais les grands idéaux, les principes et les valeurs sont restés intacts. Les idées de justice sociale, de solidarité, d’égalité, de lutte contre la finance, et le rêve de donner une vie meilleure aux plus démunis sont toujours au coeur du combat communiste. Ainsi lorsque François Hollande tient de tels propos il sous-entend que l’extrême-droite aurait le même programme que le Parti communiste ? Cela nous ne pouvons l’accepter.

Dans les années 60-70 le Parti communiste luttait pour l’indépendance des pays encore sous domination coloniale, il luttait pour le droit des immigrés et l’égalité entre ces derniers et les autres. Il luttait déjà contre la désindustrialisation de la France. Est-ce que le Front national reprend ces mêmes combats ? Ou est ce qu’au contraire le Front national encourage la division des français, et soutien par la même le grand capital ?

Sur les thématiques des loyers, de la fiscalité, des salaires, des retraites, des droits des salariés, du salaire maximum, de l’éducation, de la santé, de l’immigration, de la justice, du rôle des syndicats, de la démocratie où encore de la laïcité nous avons des positions radicalement opposées à celles du Front national.
Nos propositions sont progressistes quant celles du Front national sont réactionnaires et identitaires. Il  y a clairement une volonté de la part de certaines personnes de faire passer le Front national pour un parti défendant la classe ouvrière et le monde du travail. Ceci est totalement faux et il suffit de lire le programme du Front national pour s’en convaincre.

Quoiqu’il en soit, malgré le discours dominant dans les médias qui vise à rendre le Front national « normal », nous continuerons à mener nos combats et nous continuerons à démontrer que le Front national n’a pas changé et est toujours ce parti raciste, réactionnaire et antisocial. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s