L’Argentine n’est une menace pour personne

Une nouvelle fois des tentatives de déstabilisations sont en cours à l’encontre d’un pays progressiste d’Amérique latine, après le Venezuela c’est l’Argentine qui se voit confronté à des problèmes vis à vis de sa souveraineté.
Le litige concerne l’île des Malouines qui divise l’Angleterre et l’Argentine depuis 33 ans maintenant, chacun des deux pays réclamant la souveraineté.

Mais alors que la présidente argentine Cristina Kirchner a affirmé vouloir défendre le droit légitime de l’Argentine par la paix et par la politique, le Royaume-Uni a, quant à lui, décidé d’adopter une autre stratégie en annonçant un programme de modernisation militaire de 268 millions de dollars. Selon le ministre britannique de la défense, ce programme devrait servir à faire face au danger représenté par l’Argentine. Comment peut-on accepter de tels propos de la part d’un dirigeant d’un pays soit-disant démocratique ? Est-ce normal que, dès qu’un pays refuse d’obéir aux forces de l’OTAN et refuse d’adopter le néo-libéralisme, il soit systématiquement qualifié de menace ?

Nous pensons, à l’inverse, que ce sont les gouvernements américains comme anglais qui représentent des menaces pour la paix dans le monde, de part leur impérialisme et de part leur interventions militaires, qui ne font qu’alimenter la haine entre les peuples.
Tout comme cela a été le cas avec Cuba, où avec le Venezuela, nous devons entamer une grande campagne de solidarité internationale avec l’Argentine, avec sa présidente démocratiquement élue, et avec son valeureux peuple.

Il est hors de question que les peuples d’Amérique latine soient considérés comme des moins que rien par les puissances impérialistes.
De plus ce n’est pas la première fois que l’Argentine doit faire face à de tels problèmes, puisqu’il y a quelques temps la mort du procureur en charge d’un dossier litigieux sur un attentat survenu en 1994, avait conduit les Etats-Unis a formulé des menaces envers l’Argentine.

De tels tentatives de déstabilisations ne sont pas anodines, et ne date pas d’hier. Rappelons nous du renversement de Salvador Allende en 1973, des tentatives de coup d’Etat en Equateur, au Venezuela, au Brésil, des contras au Nicaragua, où des centaines de tentatives d’assassinats à l’encontre de Fidel Castro, depuis toujours les impérialistes tentent de mettre à mal la souveraineté populaire dans cette région du monde.

A l’heure où les lignes sont entrain de bouger, avec la création d’une banque par les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud), avec l’arrivée au pouvoir d’un gouvernement de gauche radicale dans un pays de l’UE, avec les révélations de Wikileaks où encore avec la reprise des négociations entre Cuba et les Etats-Unis, signe de l’échec des Etats-Unis ; les impérialistes tentent le tout pour le tout pour sauver leur intérêt et préserver leur domination.

Nul doute que notre solidarité permettra aux peuples d’Amérique latine, comme aux peuples du monde entier de se libérer de l’impérialisme, véritable poison pour l’indépendance, pour la démocratie, et pour la souveraineté populaire. 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s