Kobané : patrie de la liberté

Depuis quelques jours, les troupes de Daech ont été mises en déroute par les forces progressistes kurdes qui ont su, à force de courage, et malgré un équipement moindre que les terroristes, reprendre la ville de Kobané situé à proximité de la frontière turco-syrienne.

Cette victoire, les kurdes ne la doivent qu’à eux mêmes, ou presque. Certes, la France a livré des armes aux résistants kurdes, mais les terroristes demeurent supérieur en armement, d’où la question plus que légitime de savoir, par qui Daech est soutenu.
Nous savons pertinemment que certains Etats de cette région, partenaires privilégiés des pays occidentaux, mènent un double jeu à l’égard des groupes terroristes.

Par ailleurs, comment se fait-il que le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) soit maintenu dans la liste des organisations terroristes, par l’UE, alors qu’il contribue grandement à la lutte contre le terrorisme. Comme l’a exprimé Patrick le Hyaric- directeur de l’Humanité et député européen du Front de gauche- il faut dès maintenant que soit retiré de cette liste le PKK.

C’est par la solidarité des kurdes de plusieurs pays, que ces derniers ont pu résister, et repousser les forces obscurantistes qui tentaient de s’emparer de cette ville, devenue symbole de la lutte pour la liberté. Ainsi, les kurdes syriens ont été épaulés dans leur combat par leurs frères kurdes d’Irak, regroupés au sein des Peshmergas, et de Turquie, issu du PKK. Ce dernier, de part son expérience du terrain et du combat a apporté une aide précieuse aux Unités de protection du peuple kurde.

Cependant, la bataille contre le fanatisme n’est pas terminé, puisque les forces de l’EI, restent présentes dans la région et contrôlent encore de vastes territoires.
Et même si, pour l’instant, l’heure est encore à la joie au sein des rangs kurdes, tous savent que le combat ne fait que commencer.
C’est précisément pour cette raison que notre solidarité, celles de tous les progressistes et tous les démocrates du monde est nécessaire avec le peuple kurde, plus que jamais digne et courageux.

Nous tenons à rendre également hommage aux femmes kurdes, qui ont une place prépondérantes au sein des unités kurdes. Il est fréquent que des femmes contrôlent des groupes entiers de résistants, et c’est pour cette raison que la victoire à Kôbané, plus qu’un succès militaire, représente une victoire de la liberté et de l’égalité entre hommes et femmes, contre ceux qui pensent encore que la femme est inférieur à l’homme.

Le combat du peuple kurde est le nôtre, et comme le disait notre camarade Charb, lâchement assassiné le 7 janvier dernier dans les locaux de Charlie Hebdo, le peuple kurde nous défend en réalité en se battant pour la liberté.
Que ces paroles de Charb ne soient jamais oubliées, tout comme la victoire du peuple kurde. 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s