Ils n’ont pas tué Charlie

            

                                                                   

Quel choc, comme tout le monde j’ai appris, avec effroi, l’attentat qui a été commis à la rédaction de l’hebdomadaire Charlie Hebdo.
Au terme de ce carnage, 12 personnes ont été lâchement assassinées, parmi elles Charb, le directeur de la rédaction de Charlie Hebdo, mais également Georges Wolinski, Cabu, Tignous, des figures historiques de Charlie Hebdo. Huit autres personnes sont également tombées sous les balles, parmi elles deux policiers, il faut bien évidemment leur rendre hommages autant qu’aux autres, de même que nous rendons hommage à la policière municipal lâchement abattue à Montrouge.

Aujourd’hui nos pensées vont aux familles des victimes. Pour certains ils étaient des amis, des proches, pour d’autres, comme pour nous, ils étaient des camarades de luttes, des artistes, des journalistes de grands talents, des caricaturistes, des gardiens de la paix, de simples citoyens.

Certains d’entre eux avaient leur carte, où l’avaient eu, du Parti communiste, mais tous étaient engagés. Ils aimaient utiliser l’humour, la satire pour faire passer leurs idées, des caricatures avaient fait l’objet de débats, mais rien ne peut justifier un tel acte, une telle barbarie, une telle horreur.

Nous tenons à rendre un hommage solennel à tous ceux qui sont tombés ce mercredi 7 janvier. La rédaction de Charlie Hebdo se savait menacée, depuis plusieurs années Charb notamment était sous protection policière constante. En 2011 un incendie avait ravagé les locaux de Charlie Hebdo, et c’était déjà le journal Libération qui avait proposé à Charlie Hebdo ses locaux afin de continuer à publier le journal.
Aujourd’hui Libération réitère son soutient à Charlie Hebdo, et hébergera ceux qui auront désormais la tâche de faire vivre ce journal.

Toute la presse, et notamment l’Humanité, fera tout ce qui est en son oeuvre pour faire vivre Charlie Hebdo. Nous aimions tous les caricatures de Charb dans l’Humanité lorsqu’il en avait l’occasion, tout comme nous admirions leurs engagements et leurs croyances dans les valeurs de la République, le respect, la liberté, l’égalité, la justice sociale, la solidarité.
Georges Wolinski était quant à lui président d’honneur de l’association de solidarité envers la Révolution cubaine et envers le peuple cubain : Cuba si France, d’où la vive émotion de cette association après l’annonce de ce carnage.

Face à ce drame le président en appelle à l’unité nationale, en témoigne les rassemblements qui partout ont eu lieu en France, et qui continuerons a avoir lieu, parce que ce n’est pas qu’un simple journal qui est visé, ce sont les valeurs et les fondements de la République, de la démocratie, celles de liberté d’expression, de liberté de diffusion.

Des rassemblements où malheureusement étaient présentes des personnes qui se serviront de cette horreur afin, une fois de plus, de stigmatiser nos concitoyens musulmans, qui sont eux aussi victimes de représailles de la part d’imbéciles d’extrême-droite.
 Ce genre de personne c’est précisément ce contre quoi Charlie Hebdo se battait, se bat, et se battra, c’est à dire des personnes qui ne cherchent qu’à exprimer des idées de haines et de divisions.
Toutes ces personnes qui ont à maintes fois craché contre Charlie Hebdo, se retrouvent aujourd’hui aux côtés de ceux qui aimaient ce journal et sa rédaction.
Le geste est certes beau, mais uniquement s’il n’est pas utilisé à des fins politiques, auquel cas ils n’ont rien à faire parmi nous.
En dehors de ceux-ci ne cherchant qu’à attiser la haine, la réaction de ces centaines de milliers de citoyens est magnifique, c’est le plus bel hommage que nous pouvons leur rendre.

La marche républicaine qui aura lieu dimanche 11 janvier à Paris, se donne pour objectifs de rassembler tous les républicains qui croient en l’universalité des droits de chacun, pour rendre un nouvel hommage aux victimes. Nous sommes républicains, le Parti communiste comme le Parti socialiste, pas le Front national qui ne défend pas les valeurs de la République. Comme l’a exprimé la mairesse de Paris Anne Hidalgo : le Fn n’a pas sa place dans ce cortège.

                                                                 

Pour nous militants communistes, ces personnes héroïques nous les rencontrions à la fête de l’Humanité, nous les savions amis du peuple cubain et de la Révolution cubaine, partisans de la liberté, de l’égalité sociale, de l’égalité des droits, ennemi de tout intégrisme religieux, qu’elle que soit la religion, et fervents partisans de la lutte contre le Front national.

Nous aussi nous sommes en deuil, mais nous continuerons le combat, nous continuerons à lutter pour ne pas qu’on oublie leurs noms.
Charlie Hebdo paraîtra mercredi 14 janvier, et il sera tiré à 1 million d’exemplaires, notre devoir de citoyen de la République, en hommage à leur travail, mais aussi en hommage aux policiers morts pour les protéger, c’est d’acheter ce numéro, afin d’assurer au journal une continuité dans le temps.

Des armes contre des crayons, aucun courage dans cette barbarie de la part des terroristes. Toute la dignité reviens aux victimes, leur courage est exemplaire, eux n’étaient pas cagoulés, ils sont mort dignement,assassinés par des personnes ne possédant aucune dignité. Charb avait déclaré à ce sujet :

«  je préfère mourir debout, plutôt que de vivre assis » . 

Ils n’ont pas tué Charlie, Charlie continuera à vivre à travers nous, aujourd’hui et à jamais nous sommes Charlie, nous sommes solidaires des familles des victimes. Ils peuvent tuer des hommes, mais jamais ils ne tueront des idées si nobles.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s