Actualités d’Amérique latine #3

Bolivie :
Evo Morales a été réélu président de l’Etat plurinational de Bolivie, dès le 1er tour avec 61% des suffrages exprimés, ce dimanche 12 octobre. Le peuple bolivien a donc choisit de continuer la transformation mise en place par le président bolivien issu du Mouvement pour le socialisme (MAS). Les réformes progressistes continueront donc en Bolivie, dans une période où plus que jamais les peuples ont besoin de se libérer de l’impérialisme nord-américain encore présent dans la région.
Par ailleurs les boliviens ont également donné une large majorité au MAS au Parlement.

Brésil :
Au Brésil, la candidate, Marina Silva, se revendiquant écologiste et socialement de gauche, mais étant économiquement de droite, a annoncé son ralliement au candidat de droite Aécio Neves, du Parti social-démocrate brésilien. Si Dilma Rousseff, la présidente sortante, candidate du Parti des travailleurs, soutenue par une coalition de plusieurs partis, dont le Parti communiste du Brésil, n’était pas réélue, les réformes sociales commencées ces dernières années pourraient ne bien jamais voir le jour. Le peuple brésilien pourrait ainsi connaître une régression sociale en cas de victoire du candidat de la droite brésilienne.

Venezuela :
Après avoir envoyé des aides humanitaires durant l’été en Palestine, le Venezuela, par l’intermédiaire de son président Nicolàs Maduro, a annoncé un renforcement de la solidarité et de la coopération entre les deux peuples. En effet, ce seront plus 1000 jeunes palestiniens qui pourront venir étudier au Venezuela.
Le président de la République bolivarienne avait auparavant, au mois de juin, annoncé la création d’un établissement afin de recueillir les enfants palestiniens orphelins à cause des massacres commis contre la bande de Gaza.

Nicaragua : 
Autre pays progressiste d’Amérique latine, le Nicaragua a une nouvelle fois, comme tant d’autres pays, dénoncé à l’ONU le blocus américain contre le peuple cubain.
Par le biais de son ambassadrice aux Nations Unis, Maria Rubiales, le Nicaragua a également exprimé sa plus vive solidarité avec le peuple cubain et ses dirigeants, en déclarant son admiration devant la capacité de résistance du peuple cubain.

Argentine :
L’Argentine a elle aussi annoncé son intention d’aider le peuple palestinien. Après les horreurs qu’a subit la bande de Gaza, cet été, et la nécessité de la reconstruction après les bombardements israéliens, l’Argentine a déclaré qu’elle livrerait 72 millions de litres d’eau potable au peuple palestinien ainsi qu’une aide alimentaire dont devrait bénéficier un millier de familles.
C’est une nouvelle fois les pays progressistes, à l’image de Cuba, du Venezuela où de l’Argentine, qui nous montrent le chemin à suivre, celui de l’entraide, de la solidarité, et de coopération mutuelle entre les peuples.

Cuba : 
Subissant toujours les méfaits du blocus de l’Empire, et par conséquent étant privé de quantités de ressources, notamment médicale, Cuba a pourtant annoncé l’envoi en Afrique de médecins, afin de lutter contre la propagation du virus Ebola, dont la menace est de plus en plus importante.
Autre domaine dans lequel Cuba excelle, celui des énergies renouvelables. Ainsi, après avoir été gratifié par l’association mondiale WWF, Cuba a été salué, pour sa politique environnementale, par l’Organisation des Nation Unis pour le Développement Industriel (ONUDI).  

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s