Justice de classe !

En ayant refusé de lever l’immunité parlementaire de Serge Dassault, le Sénat nous a montré un triste visage de notre République et de la France. Ainsi, Dassault pourra tranquillement continuer ses affaires sans être inquiété par la justice. Rappelons tout de même que, si son immunité avait été levé, il aurait pu, enfin, être entendu par la Justice. Il est entre autre accusé d’association de malfaiteurs et de tentative d’homicide.
Malgré tout, rien ne nous certifie que Serge Dassault aurait été inquiété part la Justice. Nous avons, en effet, affaire à une Justice de classe en France. Une Justice de classe clairement favorable à la classe dominante, comme toujours d’ailleurs. Je vais encore une fois reprendre l’exemple de nos 5 camarades de la CGT de Roanne, poursuivis depuis plus d’un an pour une histoire de tags. Mais, nous pourrions également prendre l’exemple de notre camarade syndicaliste condamné l’année dernière pour avoir blessé 9 CRS… avec un oeuf, ou encore celui de nos deux autres camarades, toujours syndicalistes CGT, qui ont osé tracter sur un péage d’autoroute. Les condamnations frisent le ridicule, et pourtant l’acharnement continue contre les syndicalistes de ce pays. Nous le redisons, le gouvernement doit voter une loi d’amnistie sociale pour tous les syndicalistes et pour les membres des mouvements associatifs comme les faucheurs d’OGM. Ces gens ne battent pour nos droits, pour nos vies, leurs lutte est une lutte d’intérêt général et au lieu de les condamner ou d’envoyer les forces de l’ordre, le gouvernement devrait les remercier chaleureusement.
Maintenant, regardons de plus près le cas du mouvement des bonnets rouges en Bretagne. Ce mouvement, rappelons-le, est dirigé par les grands patrons bretons, notamment par la branche locale du MEDEF. Lors des manifestations qui avaient éclatées, certains bonnets rouges avaient détruits les portiques d’écotaxes dont le coût est estimé à 500 000 euros par portiques ! Nous sommes loin des tags ou de l’oeuf, et pourtant les coupables de ces dégradations n’ont quasiment rien eu, et les dirigeants de ce mouvement ; le patronat  a obtenu gain de cause puisque le gouvernement a décidé de suspendre l’écotaxe jusqu’en 2015. Alors que nous savons tous que, si ces dégradations avaient été l’oeuvre de syndicalistes ou de militants de Gauche ou associatifs, le gouvernement aurait, sans le moindre doute envoyé les CRS. Cette situation est non seulement paradoxale, mais elle est en plus anormale : d’un côté nous avons des syndicalistes en lutte pour sauver leurs emplois et leurs droits et qui sont victimes des violences policières et patronales. Et de l’autre côté, nous avons une minorité de bretons qui veulent simplement voir l’écotaxe disparaître pour garantir leurs profits. Et ces derniers, osent appeler tous les bretons à manifester contre l’écotaxe ( rappelons que c’est la droite qui a proposé cette loi ) afin, disent-ils de sauver les emplois, et dans le même temps, ils ferment des usines et délocalisent.
J’ai pris l’exemple des syndicalistes, mais j’aurais également pu prendre celui des faucheurs d’OGM, dont le seul crime est d’avoir essayer de sauver notre nourriture et donc notre santé.
En réalité, les gouvernements qui se succèdent mettent tous en oeuvre pour réprimer les défenseurs de l’intérêt général et de l’humain, et glorifient les véritables responsables de cette crise. Quand verrons-nous le gouvernement français lutter contre l’évasion fiscal ? Quand verrons-nous le gouvernement lutter contre ces patrons qui licencient pour sauver leurs profits et les dividendes des actionnaires ?
Pour que la Justice soit pleinement exercé, l’avènement d’une 6ème République véritablement démocratique est une nécessité. Cessez de vous acharner sur les Roms, les musulmans, les juifs, les chrétiens, les noirs, les arabes, les chinois, les syndicalistes ou encore les militants associatifs, mais concentrez vos efforts sur ceux qui pillent nos richesses, qui nous demandent toujours plus d’efforts et qui s’en mettent pleins les poches. Les banques, les actionnaires, les capitalistes devront payer pour tout ce qu’ils ont fait subir au peuple.
Quant au Sénat, le sénateur de Gauche qui a trahi les siens en refusant de voter l’immunité parlementaire de Serge Dassault devra lui aussi rendre des comptes. Le Sénat doit être supprimer ou réformer de fond en comble pour qu’il représente véritablement les intérêts populaires. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s