Madiba, ton image nous illuminera pour toujours.

Il aura combattu des années durant contre l’apartheid, le racisme, en faveur de l’émancipation humaine de la femme comme de l’homme. C’était un profond humaniste, un combattant de longue date, résistant contre le racisme et l’apartheid. Lui qui voulait la liberté pour tous les peuples du monde. Nelson Mandela nous a quitté ce 5 décembre à l’âge de 95 ans. A République Sociale, nous nous ajoutons aux millions de voix qui adressent leurs messages de soutien au peuple sud-africain, ainsi qu’à la famille de Madiba.
Un grand homme, un de plus, qui nous quitte. Madiba restera pour nous tous le meneur de la lutte anti-apartheid et antiraciste mondiale. Lui qui aura été le premier dirigeant noir de l’Afrique du Sud de 1994 à 1999. Il aura été détenu durant 27 ans car s’opposant à l’apartheid en luttant contre le gouvernement. A cette époque, en France ce fut le Parti communiste et les jeunes communistes qui se mobilisèrent pour sa libération. A sa libération en 1991, son premier voyage à l’étranger fut pour Cuba et Fidel Castro, où il y déclara que  » la Révolution cubaine inspirait tous les peuples épris de liberté « . Celui que Jean-Marie Le pen qualifiait de « terroriste » fut pour nous tous un modèle, un exemple à suivre et son combat perdura à travers toutes les forces antiracistes et progressistes au monde.
Hier, sa libération et celle du peuple sud-africain était pour toute l’humanité une victoire sur le racisme. Aujourd’hui, sa disparation affecte tout le genre humain et plusieurs pays ont décrété des jours de deuil national. Ainsi, Cuba a annoncé 3 jours de deuilsnational pour  » l’ami du peuple cubain « , l’Inde en a annoncé 5, en France le Parti Communiste a projeté, sur le mur de son siège, un grand portrait de Mandela, partout dans le pays les drapeaux ont été mis en berne.
Le monde entier rend hommage au camarade Madiba. Seul le front national, au travers de communiqués, semble remettre en cause le combat de ce grand homme.
Quoiqu’il en soit, le combat contre l’apartheid continue dans le monde. En Palestine ce combat est toujours et plus que jamais d’actualité : le peuple et le gouvernement palestinien qui, eux aussi, perdent un ami cher. Madiba attachait une importance particulière à la lutte du peuple palestinien. Il avait déclaré à ce titre :  » notre liberté est incomplète sans la liberté du peuple palestinien « .
Repose en paix, camarade.  

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s