La nécessité d’une 6ème République .

L’un des grands axes de notre programme l’humain d’abord, c’est la 6ème République. De nombreuses personnes en ont entendu parler mais finalement peu d’entres elles savent réellement ce que cela impliquera.
Tout d’abord, il nous faut revenir sur la Vème République celle qui est actuellement en place. Cette République a été fondée en 1958 sous la houlette du général de Gaulle. Ce dernier voulait un fort pouvoir centré sur le président de la République. C’est pour cette raison que notre régime est souvent qualifié de régime semi-présidentiel car il inclut à la fois un fort pouvoir du président et aussi deux assemblées qui sont chargées de voter les lois.
Malheureusement cette république est surtout monarchique du fait de sa présidentialisation . Le président est presque sacralisé, et il peut se présenter en ayant des positions claires et finalement une fois au pouvoir faire l’inverse de ce pour quoi il a été élu. Et cela est pour nous inacceptable. C’est pour cela que nous avons à coeur ce projet de 6ème République, une République sociale, solidaire, écologique, laïque, participative et populaire.
Tout d’abord, nous convoquerons une Assemblée constituante qui sera élue au suffrage universel et qui aura pour but, lors de son mandat, de rédiger un projet de constitution pour la 6ème République. Ce sera un aboutissement citoyen, populaire, et démocratique. Cette élection se fera à la parité et à la proportionnelle. Les députés actuellement en exercice ne pourront s’y présenter et ceux qui y seront élus ne pourront briguer qu’un seul mandat. Ce qui permettra de voir des gens du peuple aux seins des instances politiques, des gens de l’ordinaire. Le texte qui en résultera sera l’aboutissement d’un grand débat public réunissant citoyens , associations, organisations politiques, syndicales et sociales. Ensuite sous des formes différentes comme par exemple des Etats-généraux , des assemblées populaires ou bien des forum citoyens, le peuple pourra pleinement s’approprier ce texte.
Ce projet de Constitution ( rédigé par l’Assemblée constituante ) sera ensuite soumis au vote de cette Assemblée puis soumis à un référendum populaire pour qu’il soit véritablement choisi par le peuple.
Nous rétablirons un régime parlementaire et nous supprimerons cette présidentialisation. Le gouvernement sera pleinement responsable devant l’Assemblée nationale. Nous proposerons la suppression du Sénat ou sa refonte profonde. Il deviendra ainsi la chambre relais des collectivités territoriales et des initiatives citoyennes.
La parité sera garantie par la loi, de même que la proportionnelle et nous limiterons le cumul des mandats en temps et en nombres.

L’indépendance de la justice sera également garantie par la création du Conseil Supérieur de la Magistrature.
Cette République sera écologique car dans la Constitution sera inscrite la Règle verte. Cette règle verte aboutira à la planification écologique, à un retour à une agriculture paysanne saine, bio, et sans OGM. Nous nous opposons donc à une agriculture productiviste et en ce sens notre écologie sera nécessairement anticapitaliste. Il y aura également un long débat sur la question du nucléaire qui se terminera par un référendum populaire qui déterminera si la France sort du nucléaire ou si elle y reste mais en sécurisant durablement nos installations. De même que nous engagerons la transition énergétique nécessaire si nous voulons régler notre dette écologique envers la planète.
Cette République sera participative puisque n’importe quel citoyen, organisation syndicale, ou association pourra porter un projet de loi , il faudra simplement que ce projet de loi ait recueilli un pourcentage suffisant parmi la population.
Les référendums populaires ou tout autres formes de consultations directes du peuple seront utilisés régulièrement afin que le peuple soit directement impliqué.
Nous mettrons également en place un référendum révocatoire , tous élus qu’il soit maire, député, ou même le président de la République pourra être révoqué si le peuple juge cela nécessaire.
Afin de garantir la laïcité nous rétablirons la loi de 1905. Ainsi l’Etat ne subventionnera aucune institution religieuse, mais notre République respectera chaque croyance religieuse que pourrait avoir un citoyen sans discrimination ou stigmatisation.
Enfin la République sera sociale car elle sera faîte par le peuple et pour le peuple, et le peuple sera au coeur des institutions politiques . Notre République se fera dans l’intérêt générale et non pas dans l’intérêt des marchés financiers ou d’une minorité de privilégiés.
Vive la République Sociale ! 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s