Vote bloqué : la démocratie vacille !

Mardi 26 novembre 2013 le gouvernement a décidé d’avoir recours à un vote bloqué concernant les retraites. Avant de revenir sur le fond du sujet, il nous faut d’abord expliquer ce que signifie un vote bloqué.
D’ordinaire, lorsqu’un projet de loi est débattu, il y a des amendements et des articles. Ainsi chacun se prononce sur ces amendements ce qui signifie qu’un projet de loi peut-être accepté mais sans tel ou tel amendement. Or le vote bloqué ne permet pas cela, lors du vote il n’y a que deux solutions. Ou vous adoptez le texte en question ou vous le rejetez. Il  n’y a pas d’autres alternatives.
Normalement, l’utilisation d’un voté bloqué se fait contre l’opposition afin d’écourter le débat – ce qui est déjà un signe de manque de démocratie .C’est exactement ce qu’avait fait la droite sous Sarkozy pour faire passer le projet de loi sur les retraites, alors que des dizaines de millions de personnes étaient dans la rue . A cette époque- en 2010- les socialistes hurlaient au scandale et réclamaient que l’on écoute le peuple. A croire que le pouvoir fait tourner les têtes, puisque aujourd’hui au lieu de revenir sur cette réforme injuste et impopulaire ( comme il l’avait promis lors de la campagne ) , le gouvernement continue dans la lignée de la droite en allongeant la durée de cotisations. Les jeunes notamment vont être les premiers touchés puisque pour cotiser suffisamment il nous faudra 43 années . Or aujourd’hui un jeune s’insère sur le marché du travail en moyenne à 25 ans . Faîtes le calcul, si à partir de 25 ans il nous faut cotiser 43 années : nous serons à la retraite à 68 ans. De plus, selon le gouvernement chacun doit cotiser pour les retraites : d’accord, seulement comment pouvez-vous enlever 100 euros par an à quelqu’un qui en touche 800 sur un mois ? Pour vous ce n’est rien 100 euros, mais pour eux c’est une somme considérable. Au lieu de faire les poches aux classes populaires, prenez l’argent là où il est à savoir dans les poches des actionnaires, du patronat, et dans les caisses des banques.
Cette réforme déjà impopulaire parmi les forces de Gauches et syndicales, a vu certains de ces amendements devenir impopulaires au sein même de la majorité. Puisqu’en effet l’article 4 de ce projet de loi ( que je viens d’évoquer plus haut, à savoir prendre l’argent au sein des classes populaires ) a été rejeté par deux groupes sur trois de la majorité. Ainsi les groupes écologistes et radicaux l’ont rejeté. A cela il faut ajouter les députés de la Gauche démocrate et républicaine ( GDR ) qui regroupe les députés du Front de Gauche et les ultramarins, plus le groupe UMP, plus l’UDI. C’est donc un rejet massif de cet article injuste et lamentable. Le  gouvernement, continuant dans sa démarche, n’a pas laissé place au débat et a donc eu recours au vote bloqué. Ce qui signifie que les députés avaient donc deux choix possibles :
– soit ils votaient en faveur de cette loi ( incluant l’article 4 notamment)
– soit ils refusaient l’idée de cet article et refusaient donc la loi elle-même

Pour nos députés Front de gauche la question ne se posait pas, puisque la réforme en elle même est injuste. Mais, pour les parlementaires de la majorité, refuser cet article c’est refuser la réforme donc désapprouver le gouvernement.
Après avoir promis le rétablissement de la retraites à 60 ans , mardi 26 novembre un projet de réforme dans la continuité de celle de la droite a donc été adopté a 291 voix contre 243. La majorité n’est pas flagrante mais le résultat est le même. Il faut encore attendre le vote du Sénat, qui devrait rejeter ce projet de loi comme il l’avait fait en première lecture. Mais étant donné que l’Assemblée nationale a le dernier mot, le projet de loi devrait être adopté.
Ce déni de démocratie est pitoyable pour un gouvernement qui affirmait que «  le voté bloqué déshonore et discrédite le gouvernement et le président  » lors de la réforme des retraites en 2010.
Pour nous militants du Front de Gauche : la retraite est à 60 ans et à taux plein pour toutes et tous !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s