En France comme ailleurs : refus de l’austérité !

Face à cette crise du capitalisme qui n’en finit plus , les sociaux libéraux et la droite ont mis en place partout en Europe des politiques d’austérité qui consiste à réduire les dépenses , diminuer les salaires , augmenter les impôts ( notamment pour les plus pauvres ) , réduire le nombre de fonctionnaires , ces politiques ne fonctionnent pas et aujourd’hui c’est même le FMI qui le dit . Ces politiques ont conduit la Grèce , l’Espagne , le Portugal mais aussi l’Italie , l’Irlande et bientôt la France dans l’impasse . Les peuples sont opprimés mais ça , ceux à la tête des institutions n’en ont que faire .
Face à cela , nous proposons une toute autre politique basé sur la coopération , la fraternité et l’entraide entre les peuples . Il faut d’or et déjà préciser que la dette ne pourra pas être remboursé il faut être logique . Ensuite il faut se poser la question : doit-on la rembourser ? Car au final , ce sont les Etats qui doivent rembourser des banquiers , ce qui signifient que le monde est gouverné par la finance et c’est cela qu’il faut changer . Il faut rappeler qu’en 2008 lorsque ces mêmes banques étaient endettées , ce sont les Etats européens qui ont renflouer leurs caisses à coup de milliards d’euros, et c’est une fois bien rétablie et bien rémunérés que ces mêmes banques veulent l’argent des peuples ?
Cela ne se passera pas comme ça , ce n’est pas à nous de payer leurs crise !
Les peuples commencent à comprendre et de partout on voit apparaître des partis de Gauches qui proposent une tout autre politique . Chez nous en France il y a le Front de Gauche et nous cessons de nous renforcer , en Grèce nos camarades de Syriza sont à plus de 30% , en Allemagne die Linke représente la seule alternative à Gauche pour une tout autre politique , en Espagne et au Portugal nos camarades dépassent les 15% . De partout nous nous mobilisons pour redonner la souveraineté au peuple .
Que proposons-nous ? tout d’abord l’annulation des infâmes traités européens passé en force , et notamment le dernier le TSCG qui garantie l’austérité à vie ! Ensuite relancer l’économie en augmentant vraiment les salaires , passé à la 6ème République pour que le peuple puisse être impliqué , donner de nouveaux droits aux salariés , instaurer un revenu maximum pour que ce ne soit pas toujours les mêmes qui s’engraissent sur le dos des populations . Ce salaire maximum serait fixé à 30 000 euros par mois . Quand on sait qu’il y a quelques années de cela , les peuples d’Amérique Latine ont subi les mêmes politiques avec la bénédiction des Etats-Unis et du FMI ainsi que des grands institutions de la finance mondiale , et que ces politiques ont mené ces pays dans ces situations extrêmes , il n’y avait rien à faire , chaque mois les pays s’endettaient encore plus , jusqu’à ce que les peuples disent stop ! Et là , on a vu des nouvelles politiques arrivées , basées sur le refus de l’austérité et du capitalisme : c’est le cas d’Evo Morales en Bolivie , de Chavez au Venezuela : maintenant remplacé par Maduro . Et ces mêmes peuples aujourd’hui ne comprennent pas – après ce qu’ils ont subit eux – que nous subissions les mêmes politiques . Au bien sûr , cette crise n’affecte pas tout le monde , la bourgeoisie , les capitalistes , le grand patronat lui s’en met pleins les poches . Savez vous que si nous taxions la totalité de la fortune des 16 européens les plus riches , on annulerait le déficit de l’Espagne , du Portugal , de l’Irlande , de l’Italie et de la Grèce . Il faut plus que jamais une nouvelle redistribution des richesses . Faire 14 tranches d’impôts , ainsi les classes populaires paieraient peu , les classes moyennes seraient épargnés et les plus riches payeraient plus car ils en ont les moyens . Ainsi la dernière tranche serait à 100% au dessus de 30 000 euros par mois . Du temps de Roosevelt , une taxe avait été instauré aux USA à 90% : alors il ne faut pas être choqué . De plus , si certains voulaient quitter la France : on appliquerait ce qui est appliqué aux USA : loi de taxation différentiel , ainsi celui qui veut partir pour payer moins d’impôts payerait la différence entre ce qu’il aurait dû payer en France et ce qu’il paye là ou il souhaite s’installer .
De nombreuses solutions existent pour sortir de l’austérité , l’alternative se fera à Gauche avec le Front de Gauche .

Publicités

Une réflexion sur “En France comme ailleurs : refus de l’austérité !

  1. Je crois entendre encore

    http://www.lejournaldepersonne.com/2013/06/je-crois-entendre/
    Qu'est-ce que je vois ?
    Un monstre à deux têtes… qui dévore et scelle les sorts… un peu à l'image du Minotaure … qui soumet la vie à la pulsion de mort… le drame se situe dans un labyrinthe… on y entre mais on n'en sort pas.
    Un monstre à deux têtes capitalisme et démocratie. Les deux maux qui font le plus de mal… l'abîme qui fait le plus de victimes… c'est sans issue.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s