Alassane Ouattara et les crimes de guerres

Avril 2011 au terme de l’élection présidentielle ivoirienne , Alassane Ouattara est proclamé vainqueur . Son concurrent Laurent Gbagbo refuse de quitter le pouvoir . Une mini guerre civile s’installe en Côte d’Ivoire , c’est dans ce contexte que le président de l’époque Nicolas Sarkozy envoi des soldats . Ces derniers évacuent les ressortissants français et permettent la fin de la guerre civile . Au final l’intervention de l’armée aura durer 10 jours , le 11 avril 2011 Laurent Gbagbo est arrêté et Alassane Ouattara est officiellement nommé président de la Côte d’Ivoire .
Presque deux ans plus tard , le 27 février 2013 Amnesty International publie un rapport ; qui a-t-il dans ce rapport ? et bien il y a toutes les violences et violations qu’on commit les troupes du nouveau président .
Le rapport mentionne :
– des violations des droits humains
– des centres de détentions et de tortures secrets
– plusieurs exactions , dans tout le pays , par des groupes paramilitaires armés par l’Etat
– des crimes de guerres
Pendant que Laurent Gbagbo comparaît au  tribunal de la Haye car il aurait ordonné ou laissé faire des massacres tuant 200 personnes , Alassane Ouattara lui semble réprimer les anciens partisans de l’ex partisan , tout du moins il ne dit rien et ferme les yeux sur les nombreux crimes contre l’humanité et de guerres . Depuis son investiture officiel , il y a eu 3000 morts liés a des affrontements ou des répressions entre partisans des deux camps . En juillet 2012 , la milice dozos ( confrérie de chasseurs ) a attaqué le camp de Nahibly , ce fut un véritable massacre : 200 morts soit à ma machette , par balles , ou brûlés vifs ; la cause ?
il aurait pu appartenir au clan de Gbagbo .
On trouve également en Côte d’Ivoire – le rapport le mentionne également – des prisons secrètes de l’armée dont les prisonniers sont traités de manière honteuse ! L’exemple le plus flagrant : une cellule de 4 mètres sur 5 où se sont entassés pendant quarante-neuf jours 27 détenues ! Naturellement la cellule n’avait ni toilette et la nourriture était largement insuffisante .
Je ne soutiens ni Alassane Ouattara , ni Laurent Gbagbo , malgré tout je demande la libération de son fils qui est emprisonné en Côte Ivoire ! Il n’a aucunement participé à la politique de son père ! 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s