De moins en mois de syndiqués

C’est un fait et ce n’est pas nouveau , le nombre de syndiqué est en constante baisse depuis 1945 . Mais comment expliqué cela , pourquoi dans notre pays le taux de syndicalisation est de seulement 8.5 % alors que dans des pays comme l’Allemagne ou la Suède le taux de syndicalisation est de 90% et 80% ?
Plusieurs éléments peuvent expliquer cela , nous allons les voir dans cet article .
Tout d’abord il y a une réalité qui peut paraître absurde et pourtant elle est réelle , certains travailleurs ne peuvent tout simplement pas payer la cotisation pour adhérer a un syndicat quelconque . Il y aussi le fait que les propositions de certains syndicats ne sont pas en adéquation avec les demandes des salariés .
Un autre fait , et celui la et plus préoccupant , c’est la professionnalisation des syndicats . Le fait que les leaders des syndicaux soient , en quelques sortes , coupés de leurs bases . Le fait que il soit beaucoup plus présent dans leurs bureaux , dans les médias et pendant qu’ils y sont , ils ne sont pas sur le terrain au côté des travailleurs en luttes !
Contrairement à l’Allemagne , nous avons des dizaines et des dizaines de syndicats : cela – selon moi – peut nuire au taux de syndicalisation . En effet certains salariés fassent à ce nombre impressionnant de syndicats peut ne pas savoir auquel adhérer et ainsi ne pas le faire .
Il y a une autre raison et elle est encore une fois véridique , et malheureusement elle ne devrait pas exister dans une société  » démocratique  » : c’est le fait que certains salariés veulent se syndiqués , pour défendre leurs droits , pour résister , mais ils ont peur de la réaction des patrons , ils ont peur de se voir  » stigmatiser  » par le patronat et par les autres . Ils ont peur de se faire licencier ou de se voir refuser un emploi . Et pourtant le droit syndical et associatif est reconnu depuis je ne sais combien de temps .
Chers camarades , travailleurs et travailleuses , salariés je vous lance cet appel : syndiqués vous ! défendez vos droits ! Résistez !
Toutefois choisissez bien votre syndicat si vous voulez vous engagé . Quant on voit que certains syndicats tels que la CFDT , la CFTC , la CGC-CFE votent un accord ( le fameux et scélérat ANI ) avec le MEDEF qui représente le patronat le plus rapace et le plus capitaliste .
Ces syndicats nous ont trahi et ont choisi leurs camps , puisque pour ceux qui l’ignoreraient , cet accord prévoit des licenciements plus facile , une mobilité des travailleurs et toujours plus d’argent pour le patronat et les actionnaires .
Résistez ! 

Bernard Thibault passe la main

On le savait depuis quelques mois déjà , c’est désormais officiel , Thierry Lepaon est le nouveau secrétaire général de la CGT . Au terme du 50ème congrès du plus important syndicat de France ; une passation de pouvoir a donc eu lieu .
Je ne reviendrai pas sur le congrès en lui-même , je laisserai le soin à mes amis syndicalistes de le faire mais tout de même je vais dire certaines choses :
Tout d’abord le fait que , et la tous mes camarades du Front de Gauche me rejoindront je pense , Bernard Thibault aura été un excellent secrétaire général durant toutes ces années d’exercices . Il aura mené de nombreux combats notamment celui des retraites , et il continuera a en mené !
Toutefois je vais me permettre d’émettre quelques critiques et je vais notamment insisté sur le fait que la direction est , en quelque sorte – coupé de sa base .
Ceci est le fait de la professionnalisation des syndicats : le fait que les dirigeants syndicaux ont un bureau , animent les plateaux télés etc au dépend de l’action dans la rue . Ces propos sont évidemment à nuancer puisque que bien évidemment il est important que les leaders syndicaux apparaissent dans les médias ne serait-ce que pour « faire de la pub » aux manifs . Il n’empêche que on se souvient tous du syndicalistes Xavier Mathieu qui avait lourdement reproché à Bernard Thibault de ne pas être assez présent sur le terrain .
Ceci étant fait je le redis : Bernard Thibault aura fait du bon boulot ( et ce n’est pas pour la rime ) . D’ailleurs je vous recommande son livre  » Qu’est ce que la CGT ? « 
Je vais finir cet article , assez court d’ailleurs , sur une mini polémique qu’à crée la phrase de Thierry Lepaon , donc nouveau chef de la CGT . Je cite :  » la CGT ne sera pas le bras armé du Front de Gauche  » : cette phrase a bien fait rire les médias et nos détracteurs :  » ah mais on croyait que la CGT et le Front de Gauche était sur la même ligne etc etc  » . Tout d’abord je voudrais rappeler que Thierry Lepaon est membre du Parti Communiste français , et que de plus cette phrase ne s’adresse nullement à nous – selon moi et selon plusieurs de mes camarades – mes biens a nos  détracteurs qui martèlent que la CGT doit être indépendante des partis politiques etc . En tout cas pour ce qui est du terrain , ce qui est certains c’est que les militants de la CGT et ceux du Front de Gauche sont main dans la main , que beaucoup de syndicalistes ont voté Front de Gauche , et que il ne faut rien lâcher !

Hommage à Bernard Thibault

Alassane Ouattara et les crimes de guerres

Avril 2011 au terme de l’élection présidentielle ivoirienne , Alassane Ouattara est proclamé vainqueur . Son concurrent Laurent Gbagbo refuse de quitter le pouvoir . Une mini guerre civile s’installe en Côte d’Ivoire , c’est dans ce contexte que le président de l’époque Nicolas Sarkozy envoi des soldats . Ces derniers évacuent les ressortissants français et permettent la fin de la guerre civile . Au final l’intervention de l’armée aura durer 10 jours , le 11 avril 2011 Laurent Gbagbo est arrêté et Alassane Ouattara est officiellement nommé président de la Côte d’Ivoire .
Presque deux ans plus tard , le 27 février 2013 Amnesty International publie un rapport ; qui a-t-il dans ce rapport ? et bien il y a toutes les violences et violations qu’on commit les troupes du nouveau président .
Le rapport mentionne :
– des violations des droits humains
– des centres de détentions et de tortures secrets
– plusieurs exactions , dans tout le pays , par des groupes paramilitaires armés par l’Etat
– des crimes de guerres
Pendant que Laurent Gbagbo comparaît au  tribunal de la Haye car il aurait ordonné ou laissé faire des massacres tuant 200 personnes , Alassane Ouattara lui semble réprimer les anciens partisans de l’ex partisan , tout du moins il ne dit rien et ferme les yeux sur les nombreux crimes contre l’humanité et de guerres . Depuis son investiture officiel , il y a eu 3000 morts liés a des affrontements ou des répressions entre partisans des deux camps . En juillet 2012 , la milice dozos ( confrérie de chasseurs ) a attaqué le camp de Nahibly , ce fut un véritable massacre : 200 morts soit à ma machette , par balles , ou brûlés vifs ; la cause ?
il aurait pu appartenir au clan de Gbagbo .
On trouve également en Côte d’Ivoire – le rapport le mentionne également – des prisons secrètes de l’armée dont les prisonniers sont traités de manière honteuse ! L’exemple le plus flagrant : une cellule de 4 mètres sur 5 où se sont entassés pendant quarante-neuf jours 27 détenues ! Naturellement la cellule n’avait ni toilette et la nourriture était largement insuffisante .
Je ne soutiens ni Alassane Ouattara , ni Laurent Gbagbo , malgré tout je demande la libération de son fils qui est emprisonné en Côte Ivoire ! Il n’a aucunement participé à la politique de son père ! 

1er cas de guérison du Sida .

Dans ce monde de crise du capitalisme , de chômage , de guerres , de précarité , de chaos on peut le dire même , il s’est passé aux Etats-Unis d’Amérique une chose exceptionnelle : à savoir un enfant a été guéri du Sida .
Comment cela a été possible ?
C’est simple , l’enfant qui avait donc de grandes chances d’être infecté – du fait de l’infection de sa mère – s’est vu octroyé un traitement d’antirétroviraux seulement 30 heures après sa naissance ce qui est beaucoup plus tôt que les traitements  » classiques  » . Cela a eu pour conséquence que le virus du sida devienne inoffensif , il reste une infime partie du virus dans le corps de l’enfant mais dans l’incapacité de pouvoir ce développé , le système immunitaire de l’enfant a lui pu se développé correctement .
Il faut tout de même rappeler que chaque année dans le monde entier plus de 300 000 enfants naissent séropositifs .
Il faut aussi et surtout rappelé que dans les pays pauvres d’Afrique , ou d’Asie et même d’Amérique : seulement 60% des femmes infectés par le VIH reçoivent un traitement . C’est ici que se situe le vrai problème car ce sont dans ces pays – les pays pauvres – que  le taux d’infection et de contamination est le plus élevé . C’est aussi dans ces pays que les moyens de contraceptions sont rares .
Si nous voulons à terme éradiquer ce virus , il nous faudra non seulement agir dans les pays développés là ou nous pouvons mettre au point de nouvelles techniques de médecine , de nouveaux traitements , de nouvelles méthodes ; mais il nous faudra également agir dans les pays sous-développé pour justement aidé ces populations à mieux se protéger , il faudra que nous leur apportions des traitements etc .

Le Front de Gauche pendant sa campagne a proposé des choses pour lutter contre cela . Déjà il faudrait que les discriminations contre les personnes séropositifs cessent. Les discriminations au niveau de l’emploi notamment . Il faut aussi que cesse  » la peur » de celui qui est séropositif , peur infondé puisque le VIH ne se passe pas comme ça dans la rue du fait d’un regard .
Nous proposons l’accès au soin pour toutes et tous ( car dans bien des cas ce sont des personnes pauvres atteintes et elles ne peuvent pas se payer de traitement ) .
Nous proposons de renforcer les tests de dépistage car aujourd’hui il y a des séropositifs qui ignorent qu’ils le sont .

Bref  Luttons ! 

Partagez les richesses !

Pour remédier à cette crise du capitalisme ; il y a apparemment deux manières de procédés , l’une d’elle consiste à mettre en place des politiques d’austérité , qui oppressent les peuples , et qui non seulement ne résout pas la crise mais en plus appauvrit encore plus les pauvres et enrichit encore plus les riches !
C’est la solution qu’on choisi les partis de droite et de la sociale-démocratie , en alliance avec les banquiers , les spéculateurs , les capitalistes , la bourgeoisie , le patronat .
Et puis il y a une deuxième solution , celle qui bizarrement a marché dans des pays tel que l’Argentine , le Brésil , l’Uruguay , le Venezuela , la Bolivie ; cette solution c’est le partage des richesses , c’est la redistribution ! Car cela va de soi-même , si l’on donne plus d’argent au peuple , cela augmentera son pouvoir d’achat et que ce passera-t-il ? la croissance va augmenter , or si la croissance augmente que se passe-t-il ? on réduit le chômage .
Je vais donc m’appuyer , pour illustrer cette notion de redistribution , je vais m’appuyer sur un document que j’ai vu ce matin sur mon facebook , c’est une image d’Attac ( association altermondialiste ) qui nous montre que si les riches , les banques partageaient leurs richesses , la crise on pourrait en sortir en grande partie .
J’espère que les camarades de lutte d’Attac ne m’en voudront pas , je n’ai aucun doute la dessus .
Donc cette illustration nous dit ceci :
– le déficit annuel de la Grèce est de 25 Billions d’euros , et bien cela représente la moitié des profits des 5 plus grand banques européennes en 2011 .
– le déficit annuel de l’Italie qui est de 71 Billions d’euros ; cela représente les profits des cinq premières firmes pétrolières européennes en 2011 .
– la richesse des millionnaires de l’Union Européenne permettrait à elle seule d’annuler la dette de l’Espagne , de la Grèce , de l’Irlande et du Portugal 2,5 fois !
– la fortune des 16 européens les plus riches permettrait d’annuler les déficits de la Grèce , du Portugal , de l’Espagne , de l’Irlande , de l’Italie . Ces déficits sont égaux en tout à 259 Billions d’euros .
Ce qui veut dire que l’on pourrait en taxer une poignée ( une vingtaine de personnes et quelques banques sur des milliards d’habitants cela représente quoi ? ) pour en sauver des millions , mais ce système pourri préfère voir les banquiers , les riches , les spéculateurs , les capitalistes s’enrichirent encore plus en dépit des peuples . La redistribution c’est ce qu’ils ont fait en Amérique Latine , et c’est ce que nous ferons quand nous arriverons au pouvoir ! Mais le Front de Gauche ne pourra pas tout faire seul , il faudra que ce soit un mouvement à l’échelle de l’Europe . Ce mouvement est en marche en Europe, nos camarades en Espagne sont à plus de 14% , au Portugal c’est la même chose , die Linke fait dans l’ex RDA plus de 25% , en Grèce Syriza est à plus de 30% et n’a pas été élu au dernières élections à cause de l’alliance honteuse de la droite , du centre et du Pazok ( PS grec ) .

Partageons les richesses , redistribuons les , Résistons ! 

Un premier pas qui nous vient de Suisse

Incroyable et pourtant , le peuple suisse a voté un texte qui limite les rémunérations des patrons . Il nous faut donc prendre exemple sur le peuple Suisse qui a choisi de s’opposer à ce patronat rapace qui en veut toujours plus .
C’est quand même étonnant que ce soit la Suisse qui la première en Europe vote cette loi là alors que on le sait tous , la Suisse est un paradis pour les riches et notamment les français qui n’hésitent pas à s’exiler en Suisse car là-bas il n’y a pas de d’impôts ; mais attention je ne critique pas : au contraire c’est une excellente chose que le peuple suisse est adopté ce texte .
Il faut rappeler que lors de la campagne présidentielle , le Front de Gauche a  porté une proposition qui si elle était appliquée ferait en sorte que dans une entreprise il ne pourrait avoir un écart d’un échelon de 1 à 20 au niveau des salaires , et de plus si un patron s’augmente il devra augmenter les salariés . Car aujourd’hui est-ce normal que des patrons s’augmentent mais licencient tout de même en prétendant qu’il n’y a pas assez d’argent des ses caisses ?
Il y en a assez de cela ! Reprenons l’argent là où il se trouve . Une vraie République Démocratique ne doit pas tolérer qu’une minorité s’enrichisse au dépend de la majorité de la population .
Et que dire de ce gouvernement ( que l’on critique beaucoup déjà ) qui  a augmenté le SMIC de 2% ( en réalité de 0.6 % puisque 1.4 % de cette augmentation est dû à l’inflation ) cela ne représente même pas une baguette par jour ! Donc que dire de ce gouvernement qui n’augmente pas le SMIC se justifiant du fait  qu’il n’y a pas assez d’argent mais en contrepartie il offre 20 milliards d’euros aux grands patrons . Alors déjà où va allez cette argent ? Il ne sera certainement réinvesti dans des emplois mais finira plutôt dans les poches des actionnaires : par exemple chez Renault  , qui a annoncé des plan sociaux mais pas de fermeture d’usine ( même si au final ce seront 8200 emplois supprimés ) , les actionnaires ont touché en 2012 31 millions d’euros quand l’entreprise réalisait 1.7 Milliards de profits : apparemment la crise n’est pas pour tout le monde et c’est toujours les mêmes qui se gavent  .
Et puis surtout ce qui va se passer c’est que malgré ces 20 milliards , le patronat va continuer à licencier et cela tout le monde le sait à commencer par le PS , mais ils doivent avoir peur de fâcher Madame Parisot .
Bref j’en reviens aux suisses : c’est une très bonne chose qu’il est voté cela et peut-être que dans un futur proche ils voteront une loi pour enfin taxé les exilés fiscaux . J’espère que ce débat arrivera en France enfin plutôt qu’un référendum sur cela arrivera .

Hommage à Chavez

C’est hier soir que j’ai reçu une alerte info m’avertissant du décès d’Hugo Chavez . Cela faisait 2 ans qu’il luttait contre un cancer. C’est donc avec une grande tristesse que j’écris cet article
Bien sûr tous les médias lui auront tapé dessus pendant toutes ces années durant lesquelles il aura été au pouvoir .
Nous [ Front de Gauche ] nous saluons un camarade qui aura pendant ces 14 ans réduit massivement les inégalités et aura améliorer les conditions de travail et donc de vie de la population , par exemple le passage aux 40 h , le rallongement des congés maternité .
Sous Chavez la pauvreté est passé de 40% à 28% .
Il aura inspirer des Révolutions Bolivarienne en Equateur , en Bolivie , en Uruguay , en Argentine , au Brésil .
C’était un exemple à suivre, même si il soutenait des personnalités que je critique fortement .
Sous Chavez le nombre d’étudiants a été multiplié par 3 , sous Chavez l’analphabétisme à quasiment disparu , et la scolarisation des enfants a augmenté de 70% .
La plupart des télés et des journaux lui étaient défavorable , alors non ce n’était certainement pas un dictateur .De plus quand lui et son gouvernement proposaient un référendum et que celui ci était perdu, la décision du peuple était respecté : pas comme nos dirigeants qui n’écoutent pas le peuple mais plutôt les banquiers et le patronat .
Nous devons nous inspirer de ces politiques d’Amérique Latine . Ces pays latino ont su sortir du joug du FMI et des politiques d’austérité et aujourd’hui ne comprennent pas que l’on puisse appliquer ces mêmes politiques , qui n’ont pas marché chez eux , chez nous .
Chavez n’est peut-être plus là , mais la Révolution Bolivarienne elle continue et continuera !
Hasta la Victoria siempre